Accumulation, déclamation, destruction : le contre-encyclopédisme d’Henri-Corneille Agrippa

Résumé/Abstract

Le contre-encyclopédisme pourrait être conçu comme une variante négative de l’encyclopédisme, consistant à collecter et ordonner les savoirs en vue de démontrer leur fragilité épistémologique et leur nocivité morale. C’est explicitement le projet de la grande Declamatio de incertitudine et vanitate scientiarum et artium publiée par l’humaniste allemand Agrippa de Nettesheim en 1530. En dépit de ses allures facétieuses et paradoxales, évoquant l’Éloge de la folie d’Érasme, il s’agit d’une somme réellement savante, nourrie par la polymathie extraordinaire de son auteur, qui en fait un reflet satirique de toute la culture humaniste. La complexité de sa conception, la variété de ses sources, sa tonalité souvent polémique constituent autant d’indices d’une portée critique considérable, à la fois dans le champ des savoirs et en matière de religion. L’érudition et l’esprit critique sont les deux faces d’une même pièce.

Mots-clefs : Heinrich Cornelius Agrippa von Nettesheim – encyclopédisme – érudition – satire – scepticisme


Téléchargez l'article au format PDF : 5-Correard