Le fonctionnement des langues: paradigme du vivant ?

Résumé : Du fait que la langue exprime de la manière la plus achevée sept caractéristiques définitoires de sa nature qui sont aussi des traits fondamentaux du vivant, l’analyse de son fonctionnement peut servir de paradigme à l’analyse du vivant. C’est l’hypothèse explorée par cet article qui passe en revue ces caractéristiques : /1/ Une irrégularité aléatoire à l’intérieur d’une régularité systèmique. /2/ Une créativité imprévisible à partir de constituants simples et peu nombreux. /3/ L’aptitude à intégrer l’hétérogénéité et à imbriquer des systèmes différents. /4/ L’aptitude à se transformer par delà les frontières catégorielles. /5/ La généralisation de la redondance comme outil de construction et de déconstruction. /6/ La soumission de l’émotion à la forme. /7/ Le pouvoir de simulation et de transposition.