Notes géocritiques sur la ville créative

Le concept théorique de « ville créative » [1] pose les conditions selon lesquelles un espace urbain augmentera idéalement son potentiel d’attractivité en se transformant, comme l’explique Elsa Vivant dans Qu’est-ce que la ville créative ? (2009)[2], en un lieu propice à la créativité. La ville créative serait – et je continue à me conformer à la synthèse de la collègue urbaniste de l’université Paris 8 – un foyer qui abriterait talent, tolérance et essor technologique, donnant la parole à une multitude d’acteurs culturels.