Parution du n°46 de la revue PLASTIR

Sommaire : -un essai de Benoît Virole sur la littérature en temps de guerre -une approche anthropo-biologique des limites plastiques du corps hybride par Judith Nicogossian -une nouvelle analyse des modèles scientifiques face au cartésianisme par l’épistémologue Abdelkader Bachta -une approche intimiste très fouillée des rapports entre l’art digital d’Yvaral et la musique minimaliste, menée par Frédéric Rossille.

Le merveilleux scientifique en spectacle (1850-1940) : Revue Itinéraires

Coordonné par Laurent Bazin (CHCSC, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Claire Barel-Moisan (CNRS, ENS-Lyon, ANR Anticipation). Proposé dans le cadre du programme ANR sur « Le roman d’anticipation scientifique au tournant du xixe siècle », ce numéro d’Itinéraires se donnera pour objet d’approfondir les modalités, la nature et les enjeux de cette spectacularisation du merveilleux scientifique.

13 juin – Paris – Automaticité et immersion : entre neurosciences, art et philosophie

Chers collègues, chers amis,   Nous vous invitons chaleureusement à la quatrième rencontre du cycle « Neurohumanités » organisé par le groupe [Science/Littérature] à la Sorbonne Nouvelle (pôle 19-21, EA 4398 PRISMES).   Cette année, nous travaillerons sur « Automaticité et immersion, entre neurosciences, art et philosophie », lors d’un après-midi d’étude qui se tiendra le mardi 13 juin 2017, de 14h à 18h15, à l’Institut du monde anglophone (5, rue de l’École de médecine, 75006).

Soirée de lancement d’une nouvelle collection jeunesse – 20 mai 2017

Cette nouvelle collection de petits romans portant sur les collections et savoirs naturalistes qui vous invite à découvrir différents muséums de France en suivant les pas de Zoé, Alice et Clarence. La sortie en librairie des 6 premiers titres est prévue pour le 18 mai 2017. La soirée de lancement de la collection aura lieu au Muséum de Toulouse le 20 mai 2017 pendant la « Nuit des musées » de 19h à 1h du matin.

Colloque Jardin et mélancolie

Le jardin apaise les âmes et les sensibilités irritées, la promenade dans un parc ou jardin repose et le jardin révèle une activité humaine « universelle » – le soin. Le jardin devient même très tôt – du temps des Lumières – un élément de politique hygiéniste qui crée et rend accessible des espaces verts en ville pour le repos et l’éducation du peuple.

Sciences et Littérature de la Sorbonne Nouvelle

La prochaine après-midi d’étude du groupe Sciences et Littérature de la Sorbonne Nouvelle, « PLANETARY LOGICS IN CONTEMPORARY PERFORMANCE », se tiendra le 4 mai 2017, de 14h à 18h30, à l’Institut du monde anglophone (salle 16, au 5 rue de l’École de médecine, 75006 Paris). Les communications seront données en anglais. Le programme détaillé est consultable sur le blog : http://litorg.hypotheses.org/

Repenser l’interdisciplinarité entre esthétique et neurosciences cognitives

Responsables du dossier : Donna Jung et Bruno Trentini Résumé Après les nombreuses critiques épistémologiques formulées à l’égard des investigations de neurosciences cognitives dans le domaine de l’esthétique, cet appel propose aux philosophes et aux théoriciens de l’art de proposer des pistes de réflexions, voire d’expérimentations, pour repenser une telle interdisciplinarité en accord avec les préoccupations de l’esthétique philosophique.

parution du n°45 de PLASTIR

L’accent est mis dans ce numéro sur deux grands créateurs, Fantin-Latour et Cervantes, qui nous sont révélés avec brio par Michèle Barbe et Claude Berniolles (respectivement), tandis que suivent deux approches transdisciplinaires, l’une liée au don en tant qu’espace plastique à explorer (Bernard Troude) et l’autre au champ esthétique et au processus de création (Matisse Makwanda).

La microbiologie dans les pratiques artistiques contemporaines

Chers collègues, chers amis,   Le séminaire « Sciences et Littérature » de la Sorbonne Nouvelle reprend autour du thème des « Frontières de l’organisme ». Les séances de 2017 seront consacrées à la microbiologie et aux logiques planétaires dans la littérature, la performance et l’art contemporains. Le 28 février 2017 de 14h à 18h sera consacré à « La microbiologie dans les pratiques artistiques contemporaines ».

Formes d’écritures des savoirs

Cette journée d’étude sera l’occasion d’échanger et débattre autour de l’écriture des savoirs sous toutes ses formes. Nous recherchons une multiplicité des approches, qu’elles soient historiques, stylistiques ou encore linguistiques. Qu’est-ce que l’écriture des savoirs ? Comment s’articule savoir scientifique et savoir pratique ? Qu’est-ce que l’écrit scientifique au Moyen Âge, à l’âge classique et de nos jours ?

1er mars 2017 – Cahiers internationaux du symbolisme

En 2017, l’équipe des Cahiers internationaux de symbolisme se propose de publier un volume consacré aux liens entre « Littératures et sciences ». Fin 2016, se déroulait à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, une journée d’études intitulée : « Littérature et sciences : tangentes, parallèles, sécantes et intégrales ».

PLASTIR n°44

 Ce numéro, outre un second article sur le Don Quixote de Cervantes par Claude Berniolles, met l’accent sur la recherche transdisciplinaire dans le contexte de la postmodernité (Mariana Thieriot) et de la fécondité des relations art et science véritablement bijectives. C’est le cas des deux artistes présentés : Anaïs Lelièvre parle de l’informe et du multi-forme au travers de ses sculptures vivantes : les CLOC, et Jean-Luc Aimé, qui aborde le temps Onkalo comme un objet transdisciplinaire à part entière.

Arts et Savoirs n°7 : Littérature et savoirs du vivant. Morphologies et temporalités.

Ce numéro – issu du programme de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris « Littérature et savoirs du vivant – XIXe-XXe siècle » – s’interroge sur la formation et la circulation interdisciplinaires des savoirs du vivant. Les investigations sont orientées dans deux directions : d’une part le rapport entre les formes de vie et les formes esthétiques, tant dans les réflexions théoriques sur la morphogenèse des formes esthétiques, que dans la pratique et l’écriture scientifique ou dans l’expérience poétique ; d’autre part le rapport entre la logique du vivant et la logique du temps historique.

Race et imaginaire biologique chez Proust

Par Pauline Moret-Jankus. À la recherche du temps perdu tisse un écheveau de thèmes issus d’un imaginaire biologique à la fois diffus et précis : s’y rencontrent pêle-mêle insectes pollinisateurs, Darwin, huîtres, Mendel, hybrides, métamorphoses. Cette présence du biologique est loin d’être un ornement ou un simple miroir des savoirs de l’époque.

Art et Science : regards croisés

La question des relations entre art et science gagne aujourd’hui l’intérêt de nombreux chercheurs qui, à l’appui de cas exemplaires, démontrent avec toujours plus pertinence le rôle joué par les avancées scientifiques et technologiques dans le domaine des arts, depuis la Renaissance jusqu’à nos jours.

28-29/11 Mondes et technologies/World and Technologies

Journées d’étude — « Mondes et technologies » Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis International Workshop — “World and Technologies” Organisateurs / Organizers : Pierre Cassou-Noguès (EA 4008), Ségolène Guinard (EA 4008, Labex Arts-H2H), Arnaud Regnauld (EA 1569). Contacts : sguinard@antiterra.co.uk / pierre.cassou-nogues@univ-paris8.fr / aregnauld@univ-paris8.fr Lieu / Venue : Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord, 20 avenue George Sand, 93210 St-Denis la Plaine – Salle 414 RER B : « La Plaine – Stade de France » Métro ligne 12: « Front populaire » Programme Lieu / Venue : Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord, 20 avenue George Sand, 93210 St-Denis la Plaine – Salle 414 Lundi 28 novembre 13h30 Accueil des participants Modération : Arnaud Regnauld Keynote 14h-15h Marcel O’Gorman (U.

Colloque ANIMALHUMANITE

Le colloque ANIMALHUMANITE – Expérimentation et fiction, aura lieu le 1er et 2 décembre, à l’EnvA, 7 avenue du Général de Gaulle, Maisons-Alfort (métro ligne 8, station Ecole vétérinaire). Ce colloque fait partie d’un programme soutenu par la COMUE Paris-Est et le CNRS.   Informations et des enregistrements d’ateliers : anihumain.hypotheses.org programme-animalhumanite