« Said They Were Mine » : Fiction et savoir dans l’œuvre de Malcolm Lowry

Résumé : Chez Malcolm Lowry, la fiction ne se laisse pas réduire à une modalité particulière de la narration ; elle réside dans l’affirmation qu’il a pour origine l’individu présenté comme son « auteur ». En d’autres termes, elle est une modalité du rapport au langage écrit, et la question qu’elle pose est celle de la lettre et de son usage. Par là, elle interroge sans distinction tous les savoirs, dont la pérennité dépend, dans notre culture, de leur transmission écrite ; bien plus, elle en propose une réinterprétation à la lumière de l'expérience corporelle, seule à même, chez Lowry, de rendre pleinement compte de la relation à l’écriture. Cette problématique est abordée à la lumière de « The Plagiarist », court poème rédigé pendant les années 1940 et donc contemporain de Under the Volcano où l’on voit réapparaître, formulées de manière plus développée, quelques-unes des questions qu’il pose.