Didier de Chousy, Ignis, 1883

Ignis (Didier De Chousy, 1883 pour la première édition, rééd. Terre de Brume, coll. Terra Incognita n° 1, 2008; 298 p., 20 €). Une «notule dominicale de culture domestique» empruntée à Philippe Didion: «Vingt ans après Jules Verne, Didier De Chousy emmène son lecteur en voyage au centre de la Terre.

La science de Sherlock Holmes

E. J. Wagner, La science de Sherlock Holmes Parution : 21 octobre 2012. La science de Sherlock Holmes – De Baskerville Hall à la Vallée de la peur, la vraie criminalistique derrière les plus grandes affaires du détective mythique Par E.J. Wagner Sarah Gurcel (Traducteur), Patrick Rouger (Postfacier) Paru le: 21 octobre 2011 Editeur: Le Pommier ISBN: 978-2-7465-0552-0 EAN: 9782746505520 Nb.

Why an Ourang-Outang? Thinking and Computing with Poe

    Perhaps you remember*, as I do, the first time you read Poe’s “Murders in the Rue Morgue,” this story of a double murder that the newspapers quoted in the text say is “so mysterious, and so perplexing in all its particulars”[1] and that the narrator qualifies as an “insoluble mystery” (351), when you discover at the end that the murderer is an ourang-outang.

Poe : Expérience de pensée, la pensée comme expérience

E.A. Poe s’est souvent penché sur les mécanismes de la pensée [1]. En témoignent des textes tels que « Le Scarabée d’or [2] », « Quelques mots sur la cryptographie [3] », Eureka, « Le Joueur d’échecs de Maelzel », et « La Genèse d’un poème », mais c’est surtout dans les trois récits où figure le détective Auguste Dupin, « Double Assassinat dans la rue Morgue », « Le Mystère de Marie Roget » et « La Lettre volée », que cette question est abordée dans tous ses détails et toute sa complexité.

Douglas Hofstadter à Paris 8

Salle pleine. Une audience attentive. Derrière un projecteur de transparents low-tech se tient un jeune homme, presque. Et cela, oui, étonne un peu lorsqu’on se souvient d’avoir été fasciné il y a maintenant presque trente ans par la lecture de son Escher, Gödel, Bach