Plasticités Sciences Arts

Plasticités Sciences Arts  Sommaire de la Revue Parution du n°43 de la Revue Transdisciplinaire de Plasticité Humaine PLASTIR   Ce numéro ancre, explicite et déploie notre militantisme transdisciplinaire à l’échelle internationale grâce à de grands talents et l’exploration de champs de la connaissance distincts, mais qui se recoupent plastiquement.    J’ai nommé Ubiratan D’Ambrosio et sa description aiguë des cages épistémologiques, Alfredo Vega Càrdenas et son esquisse d’une poétique liée à la restauration des biens culturels, Abdelkader Bachta et sa description précise des modèles scientifiques et des théories de la connaissance et enfin Ziva Ljubec qui nous fait pénétrer dans l’univers des cyborgs, de la bionique et du polyphibianisme, toujours sous l’angle transdisciplinaire.

Art et Science : regards croisés

La question des relations entre art et science gagne aujourd’hui l’intérêt de nombreux chercheurs qui, à l’appui de cas exemplaires, démontrent avec toujours plus pertinence le rôle joué par les avancées scientifiques et technologiques dans le domaine des arts, depuis la Renaissance jusqu’à nos jours.

Soirée de lancement d’une nouvelle collection jeunesse – 20 mai 2017

Cette nouvelle collection de petits romans portant sur les collections et savoirs naturalistes qui vous invite à découvrir différents muséums de France en suivant les pas de Zoé, Alice et Clarence. La sortie en librairie des 6 premiers titres est prévue pour le 18 mai 2017. La soirée de lancement de la collection aura lieu au Muséum de Toulouse le 20 mai 2017 pendant la « Nuit des musées » de 19h à 1h du matin.

21-21 octobre / Sciences du vivant : imaginaire et discours scientifique (fin XVIIIe siècle – XIXe siècle)

Le colloque franco-polonais « Sciences du vivant : imaginaire et discours scientifique (fin  XVIIIe siècle – XIXe siècle) » se tiendra au Centre scientifique de l’Académie Polonaise des Sciences à Paris (74 rue Lauriston) jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2016. Il sera accompagné de l’exposition « Amazing Science », présentée par l’INSERM. L’entrée est libre et aucune inscription n’est nécessaire.

Temps, rythmes, mesures – Figures du temps dans les sciences et les arts

Temps, rythmes, mesures – Figures du temps dans les sciences et les arts Ouvrage dirigé par Laurence Dahan-Gaida     Septembre 2012 – Hermann – 35   À la fois omniprésent et incernable, le temps est une dimension omniprésente de nos existences, indissociable de notre rapport au cosmos, à la vie biologique, à la conscience mais aussi à l’histoire, à la culture et à la société.

Parution du n°46 de la revue PLASTIR

Sommaire : -un essai de Benoît Virole sur la littérature en temps de guerre -une approche anthropo-biologique des limites plastiques du corps hybride par Judith Nicogossian -une nouvelle analyse des modèles scientifiques face au cartésianisme par l’épistémologue Abdelkader Bachta -une approche intimiste très fouillée des rapports entre l’art digital d’Yvaral et la musique minimaliste, menée par Frédéric Rossille.

30/10/16 Libido Sciendi, Revue d’histoire du 19e siècle

« Libido Sciendi : (1840-1900) », appel à articles pour la Revue d’histoire du 19e siècle. Les propositions, d’une page maximum et un court CV, sont à envoyer avant le 30 octobre 2016. Une journée d’études-atelier réunira les auteurs du dossier au printemps 2017. Les articles seront soumis à une double expertise et devront être remis avant le 30 septembre 2017, pour une parution du numéro fin 2018.

Race et imaginaire biologique chez Proust

Par Pauline Moret-Jankus. À la recherche du temps perdu tisse un écheveau de thèmes issus d’un imaginaire biologique à la fois diffus et précis : s’y rencontrent pêle-mêle insectes pollinisateurs, Darwin, huîtres, Mendel, hybrides, métamorphoses. Cette présence du biologique est loin d’être un ornement ou un simple miroir des savoirs de l’époque.

Les lieux que nous avons connus… Deux essais sur la géographie, l’humain et la littérature

Coordination éditoriale de Henri Desbois, Philippe Gervay-Lambony. Ce livre est une exploration à deux voix, par le biais des œuvres littéraires, de l’expérience humaine de l’espace. Dans le premier essai, Henri Desbois explique en quoi la confrontation avec la littérature permet à la géographie d’interroger de manière féconde son statut de science humaine.

Planetary Logics in Contemporary Performance (4 mai 2017)

Chers collègues, chers amis,   Nous avons le plaisir de vous inviter à l’après-midi d’étude « Planetary Logics in Contemporary Performance » qui se tiendra le 4 mai 2017, de 14h à 18h30, à l’Institut du monde anglophone, salle 16 (5, rue de l’École de médecine, 75006 Paris).   Cette journée interrogera le rôle du théâtre face aux logiques planétaires explorées par les sciences et la philosophie contemporaines, de Gaïa à l’Anthropocène.

Repenser l’interdisciplinarité entre esthétique et neurosciences cognitives

Responsables du dossier : Donna Jung et Bruno Trentini Résumé Après les nombreuses critiques épistémologiques formulées à l’égard des investigations de neurosciences cognitives dans le domaine de l’esthétique, cet appel propose aux philosophes et aux théoriciens de l’art de proposer des pistes de réflexions, voire d’expérimentations, pour repenser une telle interdisciplinarité en accord avec les préoccupations de l’esthétique philosophique.

21/10/16 journée d’étude Ernst Haeckel

Ernst Haeckel (1834-1919) Un créateur au carrefour des disciplines. 21 octobre 2016, 9h-17h, amphithéâtre Becquerel, École polytechnique (lien) Programme : Matinée : Identités de Haeckel Jens Pahnke : « Haeckel’s botanical beginnings – vestiges of his first love » Laura Bossi : « Jules Soury, traducteur de Ernst Haeckel » Thierry Hoquet : « En quoi Haeckel fut-il darwinien ? » Après midi : Évolutions de Haeckel Stéphane Schmitt : « De la morphologie à l’évolution chez Haeckel » Thomas Schlesser : « Haeckel, l’art et l’Univers sans l’homme » Nicolas Wanlin : « La réception littéraire de Haeckel en France » 17h Cocktail

Flaubert, les sciences de la nature et de la vie

FLAUBERT. Revue critique et génétique. No 13, 2015 Flaubert, les sciences de la nature et de la vie Sous la direction de Gisèle Séginger Gisèle Séginger Présentation [Texte intégral] Maryline Coquidé Félix-Archimède Pouchet, professeur de sciences naturelles de Flaubert [Texte intégral] Bénédicte Percheron Flaubert, les naturalistes rouennais et les théories biologiques de 1865 à 1880 [Texte intégral] Norioki Sugaya Classer la vie : la taxinomie aux prises avec le corps dans le dossier médical de Bouvard et Pécuchet [Texte intégral] Niklas Bender Des expériences comiques : l’esprit scientifique et la médecine dans Bouvard et Pécuchet[Texte intégral] Juliette Azoulai De la rage métaphysique au calme scientifique : religion et sciences naturelles chez Flaubert[Texte intégral] Judith Wulf « Décomposition fécondante » : la chimie organique et les savoirs du vivant chez Flaubert[Texte intégral] Florence Vatan Le vivant, l’informe et le dégoût : Baudelaire, Flaubert et l’art de la (dé)composition [Texte intégral] Gisèle Séginger Éléments pour une biocritique [Texte intégral]

Le texte à l’épreuve de la folie et de la littérature

Par M. Décimo et T. G. Tremblay, une somme consacrée aux liens étroits entre littérature et folie, du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. Où commence et finit la Littérature ? Où commence et finit la folie ? De l’histoire de ces limites traitent depuis le XVIIIe siècle jusqu’à nos jours Disraeli, Philarète Chasles, Gabriel Peignot, Nodier – autour de la question des « fous littéraires » –, Delepierre, les Agathopèdes, les deux Brunet, de nombreux érudits, Alfred Jarry, et des aliénistes, Calmeil, Sentoux, Lombroso, Nordau, Réja, puis Chambernac, Queneau, Breton, Perec, Blavier, des universitaires et tant d’autres…

Le merveilleux scientifique en spectacle (1850-1940) : Revue Itinéraires

Coordonné par Laurent Bazin (CHCSC, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Claire Barel-Moisan (CNRS, ENS-Lyon, ANR Anticipation). Proposé dans le cadre du programme ANR sur « Le roman d’anticipation scientifique au tournant du xixe siècle », ce numéro d’Itinéraires se donnera pour objet d’approfondir les modalités, la nature et les enjeux de cette spectacularisation du merveilleux scientifique.

Acta Fabula / Écopoétiques, un tour d’horizon ?

La littérature aurait-elle besoin d’espaces ? C’est en tout cas ce que laisse à penser, depuis une vingtaine d’années, la richesse des approches qui, de la géocritique promue par Bertrand Westphal à la géographie littéraire proposée par Franco Moretti ou Michel Collot, en passant par la géopoétique illustrée par Michel Deguy puis Kenneth White, s’efforcent de penser la manière dont l’écriture peut mettre l’espace en mots, et dont les territoires peuvent à leur tour être habités par les textes.

Histoire des sciences et des savoirs

Les Rendez-vous de l’histoire de Blois. Les trois tomes de l’« Histoire des sciences et des savoirs », dirigée par Dominique Pestre, marient avec bonheur rigueur et liberté. Impressionnant.   En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/10/01/le-genome-des-sciences-decrypte-par-l-historien_4779366_3260.html#Gw0gFHFwYyGhZmX7.99     Histoire des sciences et des savoirs. Tome I : De la Renaissance aux Lumières ; tome II : Modernité et globalisation ; tome III : Le siècle des technosciences, sous la direction de Dominique Pestre, Seuil, « Science ouverte », 516 p., 38 € chaque volume (en librairie le 15 octobre).

11/10/16-07/01/17 Electromania

Electromania ! Dans le cadre de la Fête de la Science 2016, les BU Lyon 1 vous proposent cet automne un large éventail de manifestations autour de l’électricité: découvrez le programme ! L’Électricité règle à ce point nos existences modernes que nous en oublions presque qu’elle est d’une découverte et surtout d’une exploitation récentes.