La lyre et le compas : une rencontre fortuite ? Dissection des rapports entre littérature et mathématiques.

Par Marion Renauld   En comparant les usages de l’imagination en littérature et en mathématiques, je m’emploierai à tenter d’en clarifier leurs formes, leurs contraintes et leurs buts. La question centrale consiste à préciser comment peuvent dialoguer ces deux pratiques de recherche de la vérité et/ou de la beauté. Trois points de rencontre seront envisagés, qui engagent chaque fois l’imagination en tant que capacité in absentia à évoquer, former et combiner des images dans l’esprit : la production de fictions, l’interprétation symbolique et l’invention d’idéaux.