La Pensée inquiète

Parce qu’elle met en jeu des procédures cognitives qui diffèrent de celles de la science ou de la philosophie, la littérature se conçoit souvent comme contre-savoir poétique ou même comme non-savoir. Par là, elle cherche moins à tracer une frontière qu’à exhiber le retournement toujours possible du déjà-su en insu, des réponses admises en nouveaux questionnements, de l’irrationnel en figure possible d’une autre raison.

L’anthropomorphisme dans la poésie scientifique

Les différentes figures ou familles de figures que sont la personnification, l’apostrophe (ou allocution), la prosopopée et encore une certaine sorte d’allégorie ont en commun de mettre en œuvre une forme de pensée, ou topos, que l’on peut dire anthropomorphique. C’est attribuer à une entité inanimée des traits humains, et particulièrement le don de parole ou de pensée. On reconnaît là un point de jonction entre la pensée religieuse, tout spécialement polythéiste ou animiste, et l’expression poétique. C’est en effet dans le cadre du discours religieux que se sont élaborées la plupart des grandes personnifications fondatrices des mythologies. Le XIXe siècle n’ignorait d’ailleurs pas que l’origine des mythes est indissociable de l’origine des langues en ce que l’action de nommer avait d’abord été un geste d’explication du monde par un recours à des analogies, naturelles et surnaturelles. Ce moment historique de fondation mythopoïétique des religions allait d’ailleurs être au centre de la réflexion théorique de Mallarmé . Il est également le moment fondateur de la pensée anthropomorphique.

Photos

La photographie est le double de la littérature. Au moyen de son statut de témoin objectif, de document neutre, elle est science et savoir, mais grâce à l’opérateur, il y a subjectivité.

La Deuxième vie de Michel Pétrovitch

L'éclipse durable (mais pas totale) de Michel Pétrovitch en France et dans le monde de la francophonie est d'autant plus étonnante qu'il vécut plusieurs années à Paris et que ses premiers travaux furent rédigés en français. Je proposerai donc un bref aperçu de son aventure ainsi qu’un panorama de ses multiples centres d’intérêt et des succès qu’il y rencontra.

Annonces

* Septembre 2007-mars 2008 Université de Bordeaux III _Journées d’étude: «Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Age à la Renaissance. Du 20 septembre 2007 au 20 mars 2008». Programme complet: http://www.cometes.org/ _2007/06/20/lire-choisir-ecrire _-la-vulgarisation-des-savoirs- _du-moyen-age-a-la-renaissance * Mars 2008 Appel à contribution L’équipe de recherche Traverses de l’université Stendhal-Grenoble 3 organise, dans le cadre d’un projet pluriannuel sur « Sciences, techniques, pouvoirs, fictions : discours et représentations XIXème-XXIème siècles », un colloque international les 13, 14 et 15 mars 2008 sur le thème : « Médecine, sciences de la vie et littérature ».