Encyclopédisme et moralisation (le cas du Rosarius)

Résumé/Abstract

La question de l’encyclopédie et de l’encyclopédisme est de celles que les épistémologues laissent en général de côté, comme s’il ne s’agissait que d’un élément anecdotique de l’histoire des sciences ; en cela ils ont sans doute raison, mais pour d’autres points, on peut supposer que l’objet qu’ils délaissent peut donner à penser à des littéraires ou à des anthropologues, et que l’encyclopédie, si elle n’a pas un rôle essentiel en termes d’épistémologie, pourrait bien en avoir un autre, sur d’autres plans.


Téléchargez l'article au format PDF : 2-Denis Hüe