Résumé/Abstract

Ô Nature, ô assemblage infini et éternel

De tes essences et de tes espèces tu remplis l’univers

D’une foule de corps et d’astres divers

et d’innombrable soleils éclairant l’éternel

De planètes, de lunes, et de comètes

de météores, d’astéroïdes, les bolides très nets

existants avec bornes, formes remplissant l’univers

et qui est l’espace, le vide, l’infini, l’immatériel

de toutes les essences, remplit le firmament

de Dieu éternel, infini et tout-puissant

des soleils innombrables éclairant le matériel

des comètes et des lunes, peuplant l’univers

des systèmes solaires, et planétaires

composant des mondes innombrables et des terres

espaces, essences-variés à l’infini et finis

composant l’ensemble des mondes et des paradis.

Le nombre des espèces est fini et incalculable

rien de plus charmant ni de plus agréable.


Téléchargez cet article au format PDF

14_PIERSSENS.pdf