L’encyclopédie comme programme éducatif chez Pierre Ramus : Conjonction ou réduction ?

Résumé/Abstract

L’intitulé : « Questions sur l’encyclopédisme », invite à envisager l’encyclopédisme sous un angle problématique et réflexif, dans toute l’ampleur de la notion: de la complémentarité et de la communication des disciplines entre elles, à l’élaboration d’un système total du savoir. Mon questionnement portera sur Pierre de La Ramée (dit Ramus), actif à Paris dans la seconde moitié du XVIe siècle. Dans son Histoire de la bibliographie (Storia della bibliografia), dont les deux premiers volumes sont consacrés aux « Encyclopédies de la Renaissance » (Enciclopedie rinascimentali), Alfredo Serrai, écrit : « Pour nous, Ramus est un encyclopédiste de fait, pour s’être occupé et pour avoir écrit des manuels ou des dissertations sur presque toutes les sciences, de l’histoire à la théologie, des mathématiques à la logique, de la rhétorique à la linguistique [nous dirions : la grammaire]1 ». Si sa qualité de rédacteur de traités sur les arts fait de Ramus un encyclopédiste, on se demandera s’il peut être qualifié d’encyclopédiste à ce seul titre, et à quel type d’encyclopédisme on a affaire chez lui.


Téléchargez l'article au format PDF : 6-Couzinet