Un microscope de plus : interprétation et relecture de l’image scientifique dans l’épistémologie de Diderot

Résumé/Abstract

La méthode diderotienne consistant à baser son interprétation de la nature sur les recherches expérimentales d’autrui dote le philosophe d’une grande indépendance lors de l’évaluation des résultats. Le Rêve de d’Alembert en fait la preuve, et non des moindres, en présentant un protagoniste fictionnel qui répète en le mimant le regard microscopique de John Turberville Needham. Ce dernier, bien qu’ayant révoqué et corrigé à plus d’un titre les principes métaphysiques de sa biologie moléculaire au cours des années 1760, est souvent envisagé de manière très caricaturale, en raison notamment de la polémique que Voltaire lança à l’encontre de ses théories. Se refusant à une telle critique, Diderot lui-même donne une explication de son image déiste de la goutte d’eau sous le microscope à la lumière du transformisme et du matérialisme.


Téléchargez l’article au format PDF : 12_Reidenbach_Diderot_06_17_def