Quand les physiologies s’invitent dans les encyclopédies

Résumé/Abstract

L’article étudie les relations entre littérature et science au XIXème siècle en France à travers la mise en rapport du genre littéraire des physiologies et celui des dictionnaires et des encyclopédies. À partir de l’analyse détaillée de quelques exemples précis il décrit la dynamique des échanges entre des textes de statuts différents : les écrits assimilés à la littérature industrielle destinée au grand purlic (les physiologies) d’une part les ouvrages de référence voués à la diffusion du savoir d’autre part. Il montre la porosité des frontières entre ces genres en ce qui concerne la connaissance de la société contemporaine au XIXème siècle et invite à en interroger les effets.
Mots-clés : Savoir pré-sociologique Encyclopédies Physiologie Dictionnaire.


Téléchargez l'article au format PDF : 5 Katz