Réseaux médico-littéraires dans l’Entre-deux-guerres

Revues, institutions, lieux, figures

Sous la direction de Julien Knebusch et Alexandre Wenger

 

Téléchargez le volume complet au format PDF : Réseaux médico-littéraires

ISBN numérique PDF : 979-10-97-361-07-5

 

Résumé :

Le dialogue entre médecins d’une part, poètes et écrivains de l’autre, s’avère particulièrement intense au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il est favorisé par des initiatives institutionnelles telles que la création de la Commission internationale de coopération intellectuelle de la Société des Nations en 1922, relayé par une véritable efflorescence de revues spécialisées, et concrétisé par l’apparition de différentes associations d’écrivains-médecins.

Les articles réunis dans ce volume abordent ce dialogue à travers l’étude de personnalités significatives et de trajectoires singulières, avec un accent mis sur la France et l’Allemagne. Ils nous donnent accès à des réseaux médico-littéraires actifs et nous permettent de cerner les motivations parfois contradictoires des acteurs de ces rencontres interdisciplinaires entre les spécialistes du Verbe et ceux du soin.

Ces réseaux relient les académies savantes, les cercles internationaux et les avant-gardes littéraires, l’establishment et la bohème, l’entrepreneur pharmaceutique, le médecin militaire et le poète. Ils font apparaître un continent oublié, pourtant fréquenté par des poètes tels Valéry et Éluard, et arpenté par des médecins-littérateurs, à l’instar d’Henri Mondor ou de Georges Duhamel.