La revue Épistomocritique étudie la manière dont les savoirs circulent entre les différentes aires de la culture, entre textes de fiction et textes savants.

Quels sont les savoirs qui conditionnent les modes de représentation d’un texte littéraire ? Comment la littérature contribue-t-elle à la diffusion et à l’adaptation des savoirs qu’elle s’approprie ? Comment intervient-elle dans les transformations du savoir, dans sa production? Qu’est-ce qu’elle révèle sur l’état de la connaissance à une époque donnée, sur ses conditionnements sociaux, culturels, idéologiques ? Quelle est la nature du rapport épistémique entre un texte et son lecteur ? Qu’est-ce qui fait l’originalité de la littérature, en tant que voie d’accès à la connaissance ?

C’est pour explorer de tels questionnements que le portail et la revue Épistémocritique ont été fondés en 2007, par Michel Pierssens (U. de Montréal) et Sydney Lévy (U. de Californie, Santa Barbara), alors qu’il n’existait aucun forum francophone réservé à ce type de discussion. Publiant deux numéros par an, la revue s’est imposée depuis sa création comme une référence dans le domaine des études sur les savoirs et la littérature. Elle rassemble une importante communauté de chercheurs européens et nord-américains et est soutenue financièrement par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS (France).

Revue et plateforme de publication en ligne entièrement libre d’accès et réalisée de manière bénévole, Épistémocritique vise la diffusion la plus large possible des recherches menées entre science et littérature. Elle est ouverte à tous les questionnements qui émergent à cette interface, ainsi qu’aux champs auxquels ils ont donné lieu (géocritique et écocritique, zoopoétique, critique cognitive, neuroesthétique…).

Print Friendly, PDF & Email