Médecins-écrivains français et francopohones : imaginaires – poétiques – perspectives interculturelles et transdisciplinaires

Référence bibliographique : Julia Pröll/Hans-Jürgen Lüsebrink/Henning Madry (dir.): Médecins-écrivains français et francopohones: imaginaires – poétiques – perspectives interculturelles et transdisciplinaires, Königshausen & Neumann, collection "Saarbrücker Beiträge zur vergleichenden Literatur- und Kulturwissenschaft; 84", 2018. EAN13 : 9783826062506.

 

Depuis le 20e siècle les médecins-écrivains français et francophones gagnent en visibilité comme en témoigne, par exemple, la création du Prix Littré, ou l’élection de Jean-Christophe Rufin sous la coupole de l’Académie Française. Cette présence renforcée nous amène à consacrer le présent volume à ces ‘agents doubles’ qui, oscillant entre le bistouri et la plume, font preuve des multiples interférences entre littérature et médecine et sont à considérer comme d’importantes figures de médiation.

Tandis que les contributions littéraires de médecins-écrivains comme Jean Désy, Marie Didier, Martin Winckler et Ouanessa Younsi s’interrogent surtout sur les motivations poussant à l’aller-retour entre littérature et médecine, les articles scientifiques réunis explorent non seulement les multiples transferts de savoir entre les deux domaines mais tentent aussi de dégager les caractéristiques d’esthétiques hybrides et métissées développées dans ce tiers espace transdisciplinaire. Par ailleurs, les études s’avèrent susceptibles d’ouvrir d’intéressantes perspectives interculturelles, en particulier en ce qui concerne le contact (et le conflit) entre différents systèmes de soin – une problématique souvent soulevée par les médecins-écrivains venus d’espaces francophones non européens.

En tant que résultat d’une collaboration entre chercheurs en littérature, en médecine et en ‘humanités médicales’, le présent volume veut créer des passerelles entre les deux cultures et continuer le dialogue fécond s’étant intensifié à partir des années 1980.

*

J. Pröll: Aller-retour entre le bistouri et la plume: motivations – poétiques et transferts – perspectives interculturelles et transdisciplinaires – H. Madry: La plume et le bistouri – A Surgeon’s View – I. Voix d’écrivain(e)s : passer du bistouri à la plume (et vice versa) – O. Younsi: Prendre soin – J. Désy: Entre poésie et médecine : le métier de soignant – M. Didier: La médecine éclaire la littérature, la littérature éclaire la médecine – M. Zaffran / M. Winckler: « Les deux, mon capitaine ! » – P. C. Johnson / A. Shekar: When Hatred Infects Medicine – II. Transferts : sélections – appropriations productives – médiations – M. Díaz Cornide / A. Wenger: Henri Mondor et la revue Art et Médecine : construction de l’idéal du « médecin littérateur » dans les années 1930 – G. Acerenza: Jacques Ferron, médecin malgré lui – S. Dubois: Bruno Cormier, un psychiatre chez les Automatistes : « un coup d’aile imprévisible… » – M. Lapprand: La tentation évolutionniste de l’oeuvre de Martin Winckler – M. Groene: MédiAcine. La stratégie médiatique de Martin Winckler – III. Contaminations et perméabilités : comment écrire (entre) les deux cultures ? – G. Danou: Sur Jean Reverzy – T. Augais / J. Knebusch: Henri Mondor et Paul Valéry : vers une poétique de la chirurgie – D. Lançon: « Feuilles d’hôpital » (1970-1990), les cahiers du chirurgien hospitalier et poète Lorand Gaspar – P. Beck: Médecine, littérature et culture de guerre. Une configuration trilatérale chez Max Deauville? – P. Sadkowski: Des regards médicaux et psychologiques sur la Grande Guerre chez Georges Duhamel, Louis-Ferdinand Céline et Sergio Kokis – J. Weiser: L’écriture médicale et pathologique de Louis-Ferdinand Céline : à propos de la poétologie médico-littéraire du prologue de Mort à crédit – Y. Temelli: Un style au scalpel : l’écriture acérée d’Antoine Sénanque dans Blouse (2004) et La grande garde (2007) – IV. Confrontations interculturelles : cultures (médicales) en contact et en confl it – Papa Samba Diop: Jean Price-Mars : médecin-écrivain / écrivain-médecin (1876-1969) – H.-J. Lüsebrink: Les Mémoires et les Contes de Birago Diop. Lecture interculturelle de l’oeuvre d’un vétérinaire africain, de l’époque coloniale à l’ère postcoloniale – J. Riesz: Le roman L’initié d’Olympe Bhêly-Quénum au carrefour de l’initiation africaine, du culte-vaudou, de l’art de soigner et de la médecine occidentale – J. Pröll: L’imaginaire de la greffe et les médecinsécrivain s: du ’ressort dramatique’ à la métaphore postcoloniale ? – E. Bogenç Demirel: Un médecin- écrivain francophone en Turquie. Portrait du Dr. Marco-Ovadiya Albukrek – H.-J. Lüsebrink: Postface – un questionnement conclusif.

*

Die Herausgeber Professor Dr. Hans-Jürgen Lüsebrink ist Romanist und Historiker und lehrt Französische Kulturwissenschaft und Interkulturelle Kommunikation an der Universität des Saarlandes. 

Henning Madry ist ein orthopädischer Chirurg an der medizinischen Fakultät der Universität des Saarlandes, der schwerpunktmäßig translationale Arthroseforschung betreibt und das Journal of Experimental Orthopaedics herausgibt.

Julia Pröll ist assoziierte Professorin für französische Literatur- und Kulturwissenschaft an der Universität Innsbruck. Als Humboldt-Stipendiatin hat sie auch an der Universität des Saarlandes geforscht.

 

Lien sur le site de l'éditeur

Print Friendly, PDF & Email
Plus de publications