Conférence de Stéphanie Dord-Crouslé : Bouvard et Pécuchet, une « encyclopédie critique en farce » à l’époque du positivisme : problèmes généraux et cas particulier du magnétisme

Dans le cadre du séminaire de recherche organisé par l’équipe Traverses 19-21 et coordonné par Lise Dumasy sur : Positivisme, scientisme, darwinisme dans la littérature et les sciences sociales depuis la seconde moitié du XIXe siècle : triomphe et contestations,
La conférence de Stéphanie Dord-Crouslé, Agrégée, chargée de recherche au CNRS, à Lyon, dans le laboratoire LIRE :
Bouvard et Pécuchet, une «encyclopédie critique en farce» à l’époque du positivisme : problèmes généraux et cas particulier du magnétisme
aura lieu
mercredi 28 mai 2008 de 17h30 à 19h00
à la Maison des Langues et des Cultures de l’Université Stendhal Grenoble 3,
salle des Conseils, au 2e étage, salle 218
(campus universitaire, tram A ou B, arrêt « Bibliothèques universitaires »)

À sa mort, le 8 mai 1880, Flaubert laisse un roman inachevé : Bouvard et Pécuchet. La rédaction de cet ouvrage a presque entièrement occupé la dernière décennie de son existence, en plein cœur de la grande période positiviste et scientiste qui couvre la seconde moitié du XIXe siècle. Pour analyser la manière singulière dont Flaubert s’est affronté aux savoirs dans sa dernière œuvre, une œuvre qu’il a lui-même qualifiée de « testament », il faudra expliquer la position générale qu’occupe la science dans la pensée et la pratique de l’écrivain. Ceci permettra de mieux saisir le statut particulier de Bouvard et Pécuchet, roman que son auteur définissait comme « une encyclopédie critique en farce », un roman qui met en scène deux personnages aux prises avec la science. Une fois les problèmes généraux posés, on s’arrêtera plus spécialement sur le traitement ambigu que reçoit un savoir particulier dans le roman, à savoir le magnétisme.

Ancienne élève de l’ENS (Ulm), agrégée, Stéphanie Dord-Crouslé est chargée de recherche au CNRS, à Lyon, dans le laboratoire LIRE (Littérature – Idéologies – Représentations, XVIIIe-XIXe siècles ; équipe ENS LSH XIXe siècle). Spécialiste de Flaubert, auteur d’une thèse portant sur la genèse de Bouvard et Pécuchet, elle a édité deux de ses romans dans la collection GF chez Flammarion, son Voyage en Orient chez Gallimard en collaboration avec Claudine Gothot-Mersch (prépublication du texte à paraître prochainement dans la « Bibliothèque de la Pléiade » : Œuvres complètes, tome II), et prépare pour la même collection l’édition de Trois Contes en collaboration avec Pierre-Louis Rey. Elle a rédigé un ouvrage de synthèse sur le roman posthume (Bouvard et Pécuchet de Flaubert, une « encyclopédie critique en farce », Belin, 2000), ainsi que de nombreux articles sur cet auteur. Elle dirige actuellement un projet d’édition électronique des dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet, financé par l’ANR (Corpus, 2007). Elle travaille aussi sur la question des savoirs dans le roman catholique (1801-1891), collabore à l’édition électronique des journaux d’Alexandre Dumas et codirige la livraison annuelle de la Bibliographie du dix-neuvième siècle (Presses de la Sorbonne Nouvelle).
Contact: Stephanie.DordCrousle@ens-lsh.fr

Print Friendly, PDF & Email
Plus de publications