Littérature et médecine

« Littérature et Médecine » : telle était l’appellation de la Journée d’étude qui s’est tenue le 10 octobre 2008 à l’Université Nice Sophia Antipolis. La médecine est sans conteste l’enfant chérie des intersections entre sciences et littérature – le radical indo-européen med- (prendre soin de) n’a-t-il pas donné, parallèlement à ‘médecine’ (du latin mederi : soigner), ‘méditer’ (du grec medomai : méditer) et, par suite, ‘imaginer’, ‘inventer’ ? La médecine est peut-être la moins scientifique des sciences, celle qui partage le plus d’affinités avec les sciences humaines et les humanités.

Print Friendly, PDF & Email
Plus de publications