“Le Pise : Ô ma divine maîtresse !…”. L’architecte François Cointeraux (1740-1830) et la poésie du Pise de Terre

“Le Pise : Ô ma divine maîtresse !…”. L’architecte François Cointeraux (1740-1830) et la poésie du Pise de Terre

Téléchargez cet article au format PDF : demeulenaere

Print Friendly, PDF & Email
Plus de publications