Le livre scientifique. Définition et émergence d’un genre (1450-1850) . Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

Ce projet est né d’un double constat : l’absence d’histoire du livre scientifique dans une diachronie large et la méconnaissance des fonds scientifiques présents dans les bibliothèques d’Aquitaine, dans une région où la vie scientifique et intellectuelle, de Montaigne à Pierre Duhem, a été vivante et s’est manifestée par l’importance de bibliothèques publiques ou privées. L’idée d’une recherche sur l’archéologie du livre scientifique, s’accompagnant d’un inventaire et d’une mise à disposition de fonds méconnus et dispersés, s’est ainsi développée dans un projet interuniversitaire et interdisciplinaire, regroupant des chercheurs de spécialités différentes, historiens des sciences, littéraires, philosophes, philologues, spécialistes de l’image, linguistes et en partenariat avec les institutions de conservation de ces fonds, l’Ecole des Chartes et l’Observatoire de Paris..

Le programme comporte donc deux volets : le premier est une recherche scientifique qui veut dégager une définition du livre scientifique en montrant comment l’écriture de la science s’inscrit dans un contexte épistémologique et intellectuel. Le deuxième permet la constitution d’une banque de données numérisées qui met à disposition des chercheurs une documentation jusqu’ici peu accessible ou peu connue. Ces deux volets s’élaborent par une collaboration permanente, la réflexion sur l’histoire du genre donnant des critères pour le repérage et la sélection des documents, et l’inventaire pour la banque de données fournissant un matériau important pour la réflexion des chercheurs.

Mieux connaître et faire connaître la complexité du livre scientifique qui est un enjeu interdisciplinaire, à la fois matériel et intellectuel, est l’objectif de ce programme.
Le livre scientifique. Définition et émergence d’un genre (1450-1850)

Ce projet interdisciplinaire et interuniversitaire réunit des chercheurs de disciplines différentes et s’appuie principalement sur quatre équipes, le Laboratoire Epistémé, EA 2971 (Bordeaux I), l’équipe CREPHINAT (Centre de REcherches PHIlosophiques sur la NATure), EA 3654 (Bordeaux 3), l’équipe Lexicographie et linguistique romane, EA 3560 (Paris IV-Sorbonne), l’équipe AMERIBER, EA 3656 (Bordeaux 3). Il intègre aussi d’autres chercheurs. Le projet s’accompagne également d’un partenariat avec la Bibliothèque Municipale de Bordeaux, les Archives Municipales de Bordeaux et la Bibliothèque Universitaire de Bordeaux 1 et d’une convention avec l’Ecole des Chartes.

Equipes engagées

Laboratoire Epistémé (EA 2971) de l’Université Bordeaux 1 (directeur : Pascal Duris)

Le Laboratoire Epistémé de l’Université Bordeaux 1 (Sciences & Technologies) est une équipe d’accueil hors UFR, rattachée à l’Ecole doctorale Sciences du Vivant, Géosciences, Sciences de l’environnement.
Il compte 13 enseignants-chercheurs (historiens et philosophes des sciences, biologistes, physiciens, mathématiciens, chercheurs en sciences de l’information et de la communication. Cette équipe a principalement pour objet d’études :
. l’épistémologie et l’histoire des sciences et des techniques, dont l’étude s’organise autour de plusieurs axes : histoire des sciences du vivant et de la méthode scientifique (XVIe-XIXe siècles), histoire de la causalité en astrophysique depuis la théorie de la relativité, histoire des techniques métallurgiques et de l’aérostation.
. la problématique arts et sciences, abordée par le dialogue artiste/scientifique et l’analyse comparative de l’évolution des statuts sociaux de l’artiste et du scientifique.

Equipe CREPHINAT(EA 3654) de l’Université Bordeaux 3 (directeur : Charles Ramond )

Le Centre de REcherches PHIlosophiques sur la NATure, reconnu Équipe d’Accueil depuis 2003, est une composante de l’UFR de Philosophie de l’Université Bordeaux 3. Il comprend douze enseignants-chercheurs en exercice et neuf doctorants. Ses principales directions de recherches sont les suivantes :
. Histoire et actualité du concept de nature : des « physiques » des philosophies classiques et modernes, des philosophies de la nature et de la Naturphilosophie des Lumières et du Romantisme, jusqu’aux théories contemporaines de l’environnement.
. Épistémologies des sciences de la nature : épistémologie générale dans la connaissance de la nature, et épistémologies particulières (mathématiques, chimie, astronomie,…).

Equipe AMERIBER : Poétiques et politiques (Péninsule Ibérique, Amérique hispanophone et lusophone) (EA 3656) de l’Université Bordeaux 3 (directrice : Nadine Ly)

AMERIBER est une équipe d’accueil rattachée à l’Ecole Doctorale 0212 EDILEC.
Elle compte 49 enseignants-chercheurs répartis en quatre centres. L’un d’eux, le GRIAL (Groupe Interdisciplinaire d’Analyse Littérale) a principalement pour objet d’études la question des genres, et plus particulièrement celle des genres « fragmentés », le genre anthologique dans un précédent programme, et actuellement les genres, figures et écritures du discontinu (analyse de dictionnaires, de bibliographies…).

Équipe d’accueil à l’Université Bordeaux 3 « Textes, Littératures : Écritures et Modèles » (TELEM) (responsable Bernard Vouilloux)

L’équipe d’accueil « Textes, Littératures : Écritures et Modèles » (TELEM) comporte quatre programmes dont l’un s’articule avec celui sur l’émergence du livre scientifique : il s’agit du programme « Inter-relations : textes, arts, sciences, merveilles ».

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA)
10, esplanade des Antilles – 33 607 Pessac

lelivrescientifique@msha.fr

Print Friendly, PDF & Email
Plus de publications

Bio auteure.