La figure du savant chez Shakespeare et Marlowe

Mickaël Popelard

La Figure du savant chez Shekespeare et Marlowe
Paris, Presses Universitaires de France, “Hors collection”, 2010
296 p. – 29 €

ISBN : 978-2-13-057012-7

À travers l’étude de la Tempête et du Docteur Faust, mais aussi de traités scientifiques et d’oeuvres littéraires de la période, cette étude se propose de montrer comment William Shakespeare (1564-1616) et Christopher Marlowe (1564-1593) se saisissent des clichés populaires sur le savant — perçu alternativement comme un dangereux athée ou un mélancolique inapte à la vie en société — pour proposer une représentation ambivalente de la science et de celui qui la pratique, sans cesse pris entre le rêve de puissance et la « ruine de l’âme ».

Mickaël Popelard est maître de conférences en études anglophones à l’Université de Caen – Basse-Normandie. Il a déjà publié, aux PUF, Francis Bacon. L’humaniste, le magicien, l’ingénieur (« Science, histoire et société », 2010).